Celtic Seas LogoCeltic Seas Home
Search
Open Menu

En français

Le Partenariat pour les mers Celtiques a débuté en 2013 avec l’objectif de rassembler les usagers des mers celtiques pour développer des approches innovantes de gestion de l’environnement marin, en plaçant les usagers de la mer au cœur de sa gestion et en leur donnant la possibilité d’influencer la gestion de leur environnement marin.

Ce projet LIFE + de 4 ans (2013-2016), co-financé par la Commission européenne, a obtenu le soutien des gouvernements concernés par la région des mers Celtiques (France, Irlande, Royaume-Uni), et a réuni plus de 1 500 parties prenantes afin de façonner un avenir plus durable.

Cette collaboration a permis de travailler à l’échelle transnationale et transectorielle en prenant en compte l’ensemble de l’écosystème.

Pourquoi les mers Celtiques ?

Fishing boats at Newlyn harbour in Cornwall © Jiri Rezac / WWF

Les mers Celtiques entourent le Royaume-Uni, l’Irlande et le nord-ouest de la France. Cette zone inclut une grande diversité d’habitats et abrite une faune extraordinaire (baleines, dauphins, requins, phoques, coraux d’eaux froides, maërls…). Environ 23 millions de personnes vivent aux abords des mers Celtiques, et beaucoup d’autres dépendent de cette zone pour leur subsistance et leur bien-être en Europe.

La zone des mers Celtiques emploie 400 000 personnes et contribue à l’économie du Royaume-Uni, de l’Irlande et de la France à hauteur de 18 milliards d’euros par an.

Les mers Celtiques comprennent quelques-unes des routes maritimes les plus fréquentées au monde et abritent des zones de pêche d’une grande importance commerciale (maquereau, bar…). Cette région connaît un tourisme florissant et offre un énorme potentiel pour les énergies éolienne, houlomotrice et marémotrice.

L’augmentation de la demande en ressources marines et le changement climatique ont causé des dommages environnementaux et mis en péril certains habitats et espèces vulnérables. Cela a mis en danger des industries et leurs emplois associés. La gestion de ces mers doit être améliorée car il ne peut y avoir d’économie durable sans une mer en bon état.

Les résultats du projet Partenariat pour les mers Celtiques

Relations de confiance

Le Partenariat pour les mers Celtiques a contribué à établir des liens et à créer des collaborations entre scientifiques, gouvernements et usagers des mers – des pêcheurs aux plongeurs, en passant par les secteurs de l’énergie. Des groupes de travail ont été mis en place pour examiner quelques-uns des principaux défis auxquels sont confrontés les mers Celtiques – tels que les déchets marins, les espèces envahissantes et la collecte de données par les usagers. Pour en savoir plus (informations disponibles en anglais uniquement).

Un projet pilote de médiation a été mené en Ecosse en collaboration avec des pêcheurs, des représentants du gouvernement et d’organisations environnementales. Ce projet pilote  a permis de déterminer dans quelle mesure la médiation pouvait contribuer à instaurer une relation de confiance entre des groupes ayant des relations conflictuelles qui les empêchent de travailler ensemble. Cette initiative a contribué à améliorer ces relations, et a abouti à de meilleures conditions de dialogue. Un projet similaire a été initié en France. Pour en savoir plus (informations disponibles en anglais uniquement).

Recommandations pour améliorer la gestion du milieu marin

Des guides de bonnes pratiques ont été élaborés pour aider les usagers à mieux gérer leurs activités. Ces guides comportent des conseils pour surmonter les difficultés à travailler au niveau transfrontalier et transsectoriel, ainsi que des informations destinées aux autorités chargées de la planification terrestre et maritime.

Accédez directement aux versions en ligne ou pour toute demande de version papier, écrivez à : csp@wwf.org.uk

Reconnaissance de la valeur de l’environnement marin

Les écosystèmes marins fournissent de nombreux services qui bénéficient à tous. Toutefois, il est difficile d’attribuer une valeur à ces services. Un kit d’informations et de ressources a été créé à cette fin et propose des outils et des recommandations afin d’évaluer les services fournis par l’écosystème marin.

Accédez directement à la version en ligne ou pour toute demande de version papier, écrivez à : csp@wwf.org.uk

Partage et accès aux données

Un guide et un portail d’informations ont été créés pour faciliter la recherche de données et d’informations sur les mers Celtiques. Le groupe « Fishing4Data » a également développé une stratégie pour que les données scientifiques collectées par les pêcheurs soient utiles à l’élaboration d’un plan de gestion de l’espace marin cohérent.